YEELBA 2021

La cérémonie d’ouverture de la 2e édition d’Expo Yeelba a eu lieu ce 4 novembre 2021 à Ouagadougou.

 

NB: rif. photo, article publié par Onuitalia "Burkina Faso: Sereni, Italia sostiene sforzi per tessile sostenibile"

 

fasodani stand

La cérémonie d’ouverture de la 2e édition d’Expo Yeelba a eu lieu ce 4 novembre 2021 à Ouagadougou. Elle est organisée par l’association Yeelba et le ministère en charge des affaires étrangères.

C’est sous le thème « Filière coton-textile : problématiques, expériences et perspectives pour le Faso dan fani », que se tient, du 4 au 7 novembre 2021, la 2e édition d’Expo Yeelba dans la salle de conférence de Ouaga 2000. L’édition de 2021 a comme pays invité d’honneur l’Italie.

Expo Yeelba est née du désir de faire connaître le Burkina Faso en Italie. « Vivant en Italie, je me suis rendue compte que le Burkina n’était pas très connu des Italiens. J’ai donc voulu passer par le Faso dan fani pour le faire découvrir. Le Faso dan fani était vraiment le produit phare qui pouvait vraiment attirer les Italiens », a laissé entendre la présidente de l’association, Eliane Zongo.

A entendre le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry, des échanges féconds sont attendus afin d’explorer le potentiel économique que constitue la filière coton-textile pour le Burkina Faso et l’Italie et de susciter des partenariats avec les acteurs italiens.

YEELBA 14

 Eliane Zongo, Présidente de l'association Yeelba (à gauche) Son Excellence Joséphine Guissou Ouédraogo, Ambassadeur du Burkina Faso en Italie (à droite)

 « Je suis très impressionné par la qualité des produits, de tout ce qui peut être fait avec le Faso dan fani. Je pense que c’est une richesse que l’Afrique a, parce que le Faso dan fani est dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest. Tout ceci doit être le début de transformation et d’industrialisation qui peuvent transformer qualitativement notre pays et lui permettre d’engager des échanges économiques assez porteurs avec beaucoup de pays. Et c’est pourquoi nous avons porté le choix sur l’Italie qui est le pays de la mode par excellence », a ajouté le ministre en charge des affaires étrangères.

Pour la représentante spéciale de l’Union européenne pour le Sahel, Emmanuela Del Re, il y a un grand futur pour le coton du Burkina Faso. Et la promotion du Faso Dan Fani constitue un outil de développement économique dont le Burkina a besoin pour soutenir particulièrement les petits producteurs, les artisans, au bénéfice de l’autonomie financière de la croissance économique. « Je voudrai vous transmettre nos encouragements pour cette filière essentielle et stratégique et aussi réitérer l’engagement de l’Union européenne à accompagner les initiatives de promotion du Faso dan fani et de création d’emplois. Le Faso dan fani présente un potentiel considérable pour aider les producteurs à améliorer leur situation », a-t-elle ajouté.

 ministre amb eliane stand

Ces quatre jours seront animés par des communications et des expositions.
Les principaux résultats attendus de l’expo Yeelba sont la confirmation du Faso dan fani comme un produit de qualité porteur d’un potentiel économique et social et l’émergence de voies et moyen par lesquels ce patrimoine pourrait trouver des espaces de valorisation à l’intérieur et à l’extérieur du Burkina Faso.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

 

NB: Article publié sur Lefaso.net

Article publié sur Lefaso.net